Thérapie comportementale et cognitive

Qu'est la thérapie cognitivo-comportementale ou TCC et de quoi s'occupe t'elle ?
De presque tout,
*du désir de changement
* dépression
* un deuil à faire,
* un problème de couple,
* perte ou manque de confiance en soi,
* troubles panique, crise angoisse
* addiction,
* anorexie/boulimie,
* insomnie
* recherche d'identité, mieux se connaitre
* phobies (avion, ascenseur, le vide, animaux etc...)
* dépendance affective
* connaissance de soi-même
*acceptation etc...etc...

En TCC, le protocole de travail ou approche diffère selon le problème à résoudre.
Ex : TCC et couple, addiction amoureuse et TCC, aéorophobie (peur de l'avion) et TCC, Stress et TCC, Estime de soi et TCC. Etc.etc.
La TCC s'adapte à chacun

L'anxiété étant mère de nombreux maux, elle peut conduire à la dépression, si elle n'est pas traitée, comme un stress intensif sur la durée.

L'anxiété se décline en symptômes :
Indiqués plus haut..
Le stress permanent et intensif provoque un mal être persistant trop souvent ignoré.
Un article pour en savoir plus :
Une attaque de panique c'est quoi ?
Sur le stress :Les troubles anxieux, définition des pathologies

Comment fonctionne la TCC.
Voici une très rapide approche, car l'approche thérapeutique s'adapte au patients et diffère selon la pathologie, toutefois il y a une méthodologie à respecter.
Deux exemples :
Le stress
L'approche s'établie sur 6 axes : -relaxation - plan cognitif - communication -
application au quotidien - ajustement - résolution de problème et stress

Ces axes sont des "techniques" permettent d'aborder "autrement" les situations.
Les T.O.C
Exposition progressive pour affronter les peurs suscitées par l'obsession (idées, images) -suppression des rituels - les schémas cognitifs à modifier - relaxation

Elle part d'un postulat : tout être humain est régit par 3 dimensions en interaction permanente.

  • émotion
  • (le ressenti)

  • cognition
  • (les pensées)

  • une situation

La thérapie passe par une phase d'auto-observation comportementale..
La peur de...s'accompagne de pensées (cognitions) très négatives et catégoriques renforçant l'émotion et rendant la situation de plus anxiogène...
.
.Tout ceci encadré par des schémas cognitifs, souvent inconscients, créant des automatismes comportementaux
Nous parlons de "cercle vicieux" car il est fort difficile de ne plus avoir peur d'être mal et de tenter de supprimer les pensées intrusives.. ce qui paradoxalement les amplifies
. Acceptez-les pour en atténuer l'intensité.

La TCC c'est également une méthode particulière de questionnement, inspirée de la maïeutique, elle incite à puiser en soi-même pour y découvrir des ressources insoupçonnées.

Comment se déroule les séances
La TCC n'est pas un uniforme mental, ni un prêt à penser, elle s'adapte à chaque personne en fonction du problème et de la personnalité.
* Vous racontez votre histoire personnelle, enfance, éducation, environnement etc... car faire un lien avec des schémas anciens peut être utile à la compréhension du comportement présent
* Ensuite nous établissons une "analyse de comportement"
* Puis nous travaillons sur les problèmes actuels , les émotions, les schémas, des défis sont mit en place etc...

La TCC n'est pas une thérapie superficielle, c'est un fabuleux outil de compréhension de soi-même et une boite à outils permettant de ne pas rechuter
Le pourquoi d'un problème ne permet pas de le régler...Sortons de la psychanalyse freudienne limitative et empirique.

Nous travaillons sur ces trois aspects.
La TCC, outre la reformulation des cognitions (idées) qui est un aspect très important de la thérapie,
* apprend à canaliser les émotions par des techniques de respiration, de la relaxation et de la visualisation...Découvrir la thérapie de la pleine conscience
*L'exposition ou désensibilisation se fait aujourd'hui et maintenant et progressivement.
La TCC est pragmatique, on recentre ses idées sur ce qui est et non sur ce qui est imaginé.

L'objectif de la TCC :
affronter les peurs, son manque de confiance ou estime de soi-même, ses angoisses au lieu de l'évitement habituel source de perte de confiance et d'angoisse de plus en plus forte

C'est aussi l'apprentissage d'un autre type de communication, de l'affirmation de soi-même...
.
Un exemple simple :
Plus un sujet est tendu, crispé physiquement et mentalement, face à une situation "envisagée" angoissante plus les idées se renforcent, plus l'angoisse augmente et la situation vire à la crise d'angoisse, au refus de faire.
Imaginons un grand anxieux obligé de prendre la parole en public ou contraint de prendre l'avion (aérophobie)
"Je ne pourrais jamais y arriver, que vont-ils penser de moi, je vais perdre le contrôle de moi-même, et si j'ai une crise d'angoisse etc..."
Voici une spirale infernale de plus en plus anxiogène.

Mieux comprendre le principe du cercle vicieux :
Pourquoi j'ai peur de tout ? Analyse d'un comportement.

Redevenir acteur de votre vie, sortir du mensonge, car de nombreux anxieux cachent leur peur, renouer avec des capacités enfouies, gagner en estime de soi, ne plus avoir peur de tout sont des symptômes positifs de la guérison

Important :
votre thérapeute insistera sur la nécessité de travailler quotidiennement certains exercices, de relever des défis (graduellement), de noter vos mécanismes.
La réussite de cette thérapie repose beaucoup sur votre implication pour parvenir à un résultat durable.
C'est un réel travail à deux : le thérapeute et vous !
Un certitude, pour "guérir" affrontez, affrontez, exposez vous à vos peurs pour en atténuer l'impact...

Article sur l'estime de soi :
Comment doper l'estime en soi-même ? Réponses ici;

Un lien vers un livre du Docteur Palazzolo Jérôme, Psychiatre, pour se libérer des insomnies ou autres troubles du sommeil.
Psychopathologies des troubles du sommeil, en e-book ou papier.

Quelques citations à méditer :
"Aujourd'hui je me suis libéré de mes dernières chaînes, c'étaient mes certitudes " (Marc Aurèle)

"Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les idées qu'ils en ont.
Ainsi devant toute imagination (idée) pénible, soit prêt à te dire : tu n'es qu'une imagination et nullement ce que tu paris. Ensuite, examine là bien, approfondis-la, et pour la sonder (comprendre), sers-toi des règles que tu as appris..."
(Epictèle)

Découvrir la Méditation de la Pleine Conscience